Opérations conjointes

Les opérations conjointes sont les activités les plus visibles de l’agence. Celle-ci déploie des centaines de garde-frontières et de garde-côtes, ainsi que des bateaux, des voitures, des avions et d’autres équipements pour apporter une assistance aux États membres confrontés à des difficultés aux frontières extérieures de l’UE. Ces opérations se déroulent aux frontières maritimes et terrestres de l’Europe, ainsi que dans des aéroports internationaux. À l’heure actuelle, Frontex s’appuie principalement sur les États membres de l’UE et les pays associés à l’espace Schengen pour mettre à disposition les agents spécialisés et les équipements requis pour ses opérations, mais l’agence se tourne progressivement vers la location et l’achat de son propre équipement. Elle peut également compter sur une réserve d’au moins 1 500 agents qui peuvent être déployés dans un délai de cinq jours pour affronter des situations d’urgence aux frontières de l’Europe.

Si les opérations maritimes de Frontex en Méditerranée viennent en aide à l’Italie, à la Grèce et à l’Espagne dans leurs actions de contrôle de la pression migratoire, toutes les opérations de l’agence contribuent également à juguler différentes formes de criminalité transfrontalière. Les opérations maritimes incluent des tâches supplémentaires, telles que le contrôle de la pollution et de la pêche illicite. Ces opérations sont mises en œuvre avec la coopération d’autres agences de l’UE, dont, en particulier, Europol, l’Agence européenne pour la sécurité maritime (AESM) et l’Agence européenne de contrôle des pêches (AECP).


Maintien de l’ordre

Frontex joue un rôle essentiel dans le renforcement de la sécurité interne de l’espace Schengen en contrôlant ses frontières extérieures, en menant des contrôles de sécurité et des opérations de retour, et en coopérant avec les autorités nationales et Europol.

Elle contribue aussi à la lutte contre le terrorisme en aidant les États membres à renforcer les contrôles aux frontières extérieures et en aidant à la détection d’éventuels combattants terroristes étrangers. Les agents déployés par Frontex sont entraînés à détecter les personnes susceptibles d’être liées au terrorisme.


Rôle de Frontex dans les opérations de recherche et de sauvetage

La participation aux opérations de recherche et de sauvetage, garantie par le règlement de l’UE qui a créé le corps européen de garde-frontières et de garde-côtes, a toujours été une priorité pour Frontex. L’agence a l’obligation d’apporter une assistance technique et opérationnelle aux opérations de sauvetage en mer susceptibles d’avoir lieu durant des opérations de surveillance des frontières.

Les activités de recherche et de sauvetage constituent également un objectif spécifique du plan opérationnel de chaque opération maritime de Frontex.

Entre 2015 et 2017, Frontex a contribué au sauvetage de 280 000 personnes en Méditerranée.

We use cookies on our website to support technical features that enhance your user experience.
More information